Saison 2017-2018

Trois chambres à zéro !

une comédie en 4 actes de Jean Claude Martineau

La saison 2017-2018 vient de se terminer.

Pour échapper à l'expropriation qui les guette, deux retraités n'ont pas d'autre choix que de prendre des locataires pour occuper les chambres de leur grande et vieille maison.

 

Entre une punk, un clochard et une coincée, la cohabitation s'annonce délicate et les ennuis ne tardent pas à arriver...

 

Mais viennent-ils réellement des personnes concernées ?

Mais.... Jean Claude ! Qui êtes-vous ?

<< Mais non, je rigole ! Allez, avancez, ne restez pas entre deux clics, vous êtes en plein courant d’air et vous allez prendre froid. Manquerait plus que vous vous chopiez un microbe du genre martinocoque ! Ou un virus tiens ! Vous qui avez déjà celui du théâtre qui vous titille depuis combien d’années maintenant ?

Inguérissable ce truc là, carrément incurable ! Je peux en parler à l’aise, je l’ai contracté quand j’avais 26 ans. J’ai tout essayé pour m’en débarrasser, tout : les cures de désintoxication… je replongeais aussitôt, après six mois d’arrêt ; même les mauvaises pièces, tiens… j’arrivais encore à y trouver du plaisir . C’est vous dire ! Désespérant ! Dès que j’entendais les mots : planches… rideau… coulisses… Je devenais comme fou, excité, et ma personnalité s’en trouvait toute chamboulée.

Alors je me suis mis à écrire pour étouffer cette passion dévorante et j’ai ouvert cette petite boutique où je fais commerce des comédies que j’ai écrites. Maintenant, ça va mieux, beaucoup mieux et je raconte nettement moins de conneries. Les metteurs en scène disent que je vais peut être en guérir, que je suis sur la bonne voie.

Pour le moment, il n’y a pas grand chose en rayon : une vingtaine de comédies dans la rubrique « Pièces » et autant de poèmes dans celle des « Poèmes ». Eh oui, je suis ce qu’on pourrait appeler une vocation tardive ( voir Qui suis-je ?) mais regardez quand même puisque vous êtes là.

Promenez-vous, faîtes des cliquettes comme bon vous semble et contactez-moi si vous avez besoin de renseignements. De toutes façons, revenez de temps en temps, j’attends de nouvelles créations. >>

Extrait d'une page de pause-theatre.fr